Montage du satellite du CNES Taranis qui ira observer la face cachée des orages en 2020